Sport et Yoga

Pratiquer un sport de façon intense et régulière ; au-delà des bénéfices ; peut fatiguer le corps (douleurs musculaires et torsions articulaires) mais aussi l’esprit (stress lié à la compétition). Face à ces phénomènes contraignants, les sportifs commencent à se tourner vers une technique bien connue mais jusque là peu utilisée dans ce milieu : le YOGA. Cette discipline est un outil bénéfique pour la performance, la récupération et le bien être des sportifs.

Pourquoi ?

1/Il permet de s’assouplir et d’éviter les blessures :

Les athlètes de haut niveau pratiquent presque tous la musculation. Bien que la musculation soit un moyen efficace de devenir plus fort et plus puissant il n’en demeure pas moins que la pratique de celle-ci entraîne un raccourcissement des fibres musculaires qui perdent en élasticité. Ces dernières moins élastiques donnent un muscle moins fort et plus susceptible aux blessures.

Le Yoga engage chaque partie du corps. Sa pratique régulière  assouplit le corps et développe les muscles « oubliés », les composantes articulaires sont plus souples et renforcées, moins propices aux blessures. Les muscles sont allongés ; diminuant ainsi le risque de déchirements musculaires. Un athlète souple a donc beaucoup moins de chance de se blesser lors d’un impact durant le jeu et récupère plus vite de ses blessures.

2/ Il augmente  l’amplitude articulaire et les réflexes

Le Hatha yoga permet de mobiliser tout le corps. Le fait de faire de grandes amplitudes articulaires en étant immobile permet d’éveiller la mémoire du corps. Aussi quand l’articulation (du genou par exemple) est soumise à rude épreuve lors d’un match ou d’un entraînement, le corps aura les bons réflexes et évitera la blessure.

3/Une séance de Hatha Yoga remet le corps dans son axe et prévient les problèmes de dos

Avec les postures on mobilise la colonne vertébrale dans tous les sens. On étire aussi les muscles et ainsi on remet le corps dans « son axe » ; on apaise les douleurs dorsales et on relâche les différentes tensions présentes dans le corps. Le Yoga permet un allongement un renforcement et une plus grande mobilité de la colonne. La colonne retrouve progressivement ses courbures naturelles par le biais de postures précises.

4 /Il favorise l’oxygénation du corps et la récupération physique :

La pratique du Yoga accorde une grande place à la RESPIRATION. Les différents exercices de respiration, appelés pranayama, aident à améliorer le mouvement  respiratoire, en le rendant plus efficace et plus ample. Les asanas nous font travailler tous les muscles qui interviennent dans la respiration : abdominaux, côtes flottantes, diaphragme, cage thoracique, poumons, clavicules. Une bonne respiration est essentielle dans tout sport que ce soit en phase de concentration, pendant l’effort ou après, pour la récupération.

Par ailleurs, lors de l’inspiration, le corps s’oxygène. La transmission des globules rouges dans le sang est plus fluide, plus dense. Les muscles sont oxygénés et prêts à fonctionner sainement.

Un corps oxygéné est un corps qui récupère plus vite, et laisse les muscles prêts à fonctionner à nouveau.

5/Le Yoga  optimise les performances des joueurs :

Le  mental est également largement prit en considération.  En effet le Yoga est censé aider à accroître l’endurance et la propension à réaliser des efforts. Il libère de l’énergie positive garante d’un sommeil réparateur et d’une récupération totale entre les entraînements. Il permet en outre de réduire le stress et de laisser les joueurs dans de meilleurs dispositions vis à vis des compétitions.

Ils nous ont donné l’exemple !

  • David Beckham
  • Ryan Giggs
  • Joachim Low

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *