Se préparer mentalement et physiquement à l’arrivée du bébé

 

La grossesse est à la fois une merveilleuse période et un grand chamboulement. Le yoga permet de rester en contact avec un corps qui change, de l’accepter et de créer un espace de respiration pour soi et le bébé.

Durant la grossesse le corps subit de nombreux changements physiologiques et mécaniques au fur et à mesure que le bébé grandit. Ces changements peuvent parfois entrainer des douleurs au niveau des lombaires, du sacrum ou du nerf sciatique parce que le corps se prépare pour la sortie du bébé ce qui explique une hyper laxité des ligaments et une hyper mobilité du bassin.

Le yoga prénatal permet entre autre:

– D’étirer la colonne vertébrale et de renforcer un dos soumis à rude épreuve.

– De libérer le plus possible le bassin
– D’améliorer la circulation sanguine et tonifier le retour veineux afin d’éviter les jambes lourdes.

– D’assouplir, de tonifier certaines régions du corps mais aussi de pallier à la fatigue, au manque de sommeil, et au  stress.

– D’apprendre à gérer son souffle et donc ses émotions afin de savoir respirer au moment de l’accouchement.

La pratique du yoga apporte une certaine forme de sérénité, de maitrise de soi, de ressenti de son corps, de contact avec son enfant, donc forcément que du bonheur pour l’un et pour l’autre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *